Logo V-Loc

Menu

Suspension de permis et assurance voiture

Suspension de permis et assurance, obligations et conseils.

Lors d'une suspension de permis quelles sont les obligations et devoirs du conducteur envers son assurance.

Lorsqu’un conducteur se voit suspendre son permis de conduire, il est confronté à plusieurs défis. L’un de ces défis est de savoir comment gérer son assurance automobile pendant cette période. 

Tout d’abord,  vous êtes dans l’obligation de déclarer cet incident à votre assurance. Si le conducteur ne respecte pas cette obligation, cela peut entraîner l’annulation de son assurance.

Pour cela, vous devez faire parvenir les documents suivants :

  • les documents qui attestent la suspension de votre permis de conduire et la cause (conduite en état d’ivresse, excès de vitesse, etc…) ;
  • une photocopie de votre carte grise.

En outre, certaines suspensions de permis peuvent entraîner une augmentation des frais d’assurance, en effet vous êtes considéré comme conducteur à risque. Par exemple, si la suspension est liée à une infraction grave telle que la conduite en état d’ébriété ou la conduite sans assurance, l’assureur peut considérer le conducteur comme un risque plus élevé et augmenter son tarif en conséquence.

En outre, pendant la période de suspension de permis, le conducteur ne peut pas conduire de véhicule (or véhicule sans permis) sur la voie publique. Si le conducteur est surpris en train de conduire pendant cette période, cela peut entraîner des conséquences plus graves, telles que l’annulation de sa couverture d’assurance.

Cependant, même si le conducteur ne peut pas conduire une voiture classique pendant la période de suspension, il doit continuer de payer son assurance. Si le conducteur ne paie pas, cela peut entraîner l’annulation de sa couverture d’assurance à la fin de la période de suspension. 

Enfin, lorsque la période de suspension de permis prend fin, le conducteur doit informer son assureur et fournir une copie de son permis de conduire rétabli. Le conducteur peut également être tenu de payer des frais supplémentaires pour rétablir sa couverture d’assurance.

En conclusion, la suspension de permis de conduire peut être une période difficile pour tout conducteur, mais il est important de se rappeler ses obligations envers son assureur. Informer son assureur de la suspension, continuer à payer les frais d’assurance, et informer son assureur lorsque la suspension prend fin sont des étapes cruciales pour éviter des complications supplémentaires. Si vous avez des questions sur la manière de gérer votre assurance automobile pendant une suspension de permis, n’hésitez pas à contacter votre assureur pour obtenir des conseils et des informations supplémentaires.

Vous avez des questions ?

Consulter notre FAQ pour trouver vos réponses.
Vous n’avez pas trouvé votre réponse ? Contactez-nous

Découvrez la liberté de conduite avec la Citroën AMI. Découvrez la voiture sans permis 100% électrique, idéale pour naviguer en ville avec agilité et responsabilité environnementale. Une solution parfaite pour ceux qui ont perdu le permis ou pour les personnes à la recherche d’une alternative de mobilité urbaine compacte et écologique. La Citroën AMI s’affirme comme le choix privilégié pour conserver votre indépendance de déplacement, sans compromis sur la sécurité et le confort.

Il faut être titulaire du permis AM (anciennement BSR). Ce brevet est donc obligatoire pour toute personne née à compter du 1er janvier 1988. Pour les personnes nées avant cette date, il n’y a aucune obligation de ce type.

Vous encourez une lourde peine, avec une amende forfaitaire de 800 €, majorée à 1 600 €. Il s’agit alors d’un délit, qui ouvre la possibilité pour un juge d’avoir recours à des peines complémentaires telles que :

  • Confiscation du véhicule
  • Peine de travail d’intérêt général
  • Peine de jours-amendes
  • Interdiction de conduire certains véhicules pendant 5 ans
  • Obligation d’accomplir un stage de sensibilisation à la sécurité routière

La récupération de votre permis de conduire post-suspension nécessite le suivi de démarches spécifiques. Voici un aperçu des étapes essentielles à entreprendre :

  1. Attendre l’Expiration de la Suspension du Permis de Conduire : La première étape cruciale consiste à patienter jusqu’à la fin de la suspension imposée. Il est impératif de connaître précisément la durée de cette suspension et de s’assurer qu’elle est entièrement écoulée avant d’initier le processus de récupération.

  2. Régularisation de la Situation Administrative : En cas de suspension due à une violation du code de la route, il sera nécessaire de s’acquitter de toute amende imposée et de mettre en ordre votre dossier auprès des autorités compétentes. Cette régularisation est une condition sine qua non pour avancer dans le processus de récupération de votre permis.

  3. Participation à un Stage de Sensibilisation à la Sécurité Routière : Selon la gravité de l’infraction et la durée de la suspension, il peut vous être demandé de suivre un stage de sensibilisation. Ce stage, obligatoire pour certaines infractions majeures, vise à renforcer la conscience des dangers et des responsabilités liés à la conduite.

  4. Demande de Récupération de Permis auprès de l’ANTS : Avec la fin de la suspension et après avoir régularisé votre situation, vous pouvez formuler une demande officielle de récupération de permis via l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS). Cette demande doit inclure une copie de votre permis suspendu, le formulaire spécifique de demande, ainsi que les documents complémentaires requis par l’ANTS.

  5. Passage d’un Examen de Conduite : Selon les circonstances de votre cas, un examen de conduite (théorique, pratique, ou les deux) peut être exigé pour finaliser la récupération de votre permis. Cet examen vise à assurer que vos compétences et connaissances en matière de conduite restent conformes aux normes requises.

Note Importante : Chaque situation est unique et les procédures spécifiques pour la récupération du permis de conduire peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la nature de l’infraction, la durée de la suspension, et les particularités individuelles du conducteur. Il est recommandé de consulter l’ANTS ou votre assureur pour des conseils personnalisés et des informations détaillées sur les démarches adaptées à votre cas.

Nous offrons un service de livraison à domicile personnalisé pour nos voitures sans permis Citroën AMI, assurant une commodité maximale pour nos clients. Grâce à notre remorque plateau spécialement conçue, nous pouvons livrer le véhicule directement chez vous, facilitant ainsi votre expérience de location dès le départ.

Pour les résidents de Bordeaux, Lyon, et Toulouse, nous sommes ravis d’annoncer que la livraison est gratuite dans un rayon de 30 km autour de nos agences de location. Pour nos clients parisiens, une approche sur mesure est adoptée pour répondre à vos besoins spécifiques ; n’hésitez pas à nous contacter pour un devis personnalisé.

Si vous vous trouvez à plus de 30 km de l’une de nos agences, nous sommes également à votre disposition pour organiser une livraison adaptée à vos besoins. Fournissez nous simplement les détails, et nous vous proposerons une offre sur mesure, tenant compte de la distance et du temps de livraison nécessaire.